Une nouvelle génération d’entrepreneures technologiques

Mieux gérer ses tâches et devoirs au quotidien, savoir réagir contre l’intimidation, bien suivre sa prise de médicaments : voici les projets d’applications mobile qui sont ressorties du lot cette année à la finale régionale de la compétition Technovation Montréal le 14 mai dernier.

©Raphaëlle Rousseau

Pour sa quatrième année, le défi amenait onze équipes de jeunes filles de 10 à 18 ans à développer une application mobile en réponse à un besoin de leur communauté. Elles devaient développer un plan d’affaires, programmer un prototype d’application et défendre leur projet devant un jury composé de vrais professionnels (comme Google et Yapouni).

Avec brio, elles sont montées sur scène pour présenter le fruit de six mois de travail, réalisé essentiellement durant les fins de semaine avec l’aide de professionnels mentors. Ambre Lizurey, productrice associée, était également sur place pour encourager Dendros, l’équipe qu’elle a accompagnée de novembre à avril dernier. Leur application s’adresse à des jeunes comme elles, et permet d’orienter, à l’aide de quiz, vers des études et carrières en fonction de leurs intérêts.

« Technovation Montréal est une super occasion pour les jeunes filles de découvrir l’univers de la technologie et d’y plonger concrètement les mains dedans ! », raconte Ambre Lizurey. « Cette année encore, j’ai été impressionnée par l’ingéniosité des participantes, leur capacité d’adaptation et leur détermination à livrer un prototype de qualité. Pour mon équipe, ma plus grande fierté a été de voir leur évolution et surtout leur épanouissement au fur et à mesure du projet. C’est une expérience dont on ressort soi-même grandi. »

« Nous sommes fiers avec Ubisoft Codex d’appuyer cette initiative qui a pour vocation d’inspirer une jeune génération d’entrepreneures technologiques », explique Nathalie Verge, directrice des communications externes. « Avec plus d’employés mentors, nous pourrions encore davantage sensibiliser les filles à nos métiers et peut-être même faire naître des vocations ».

Après Montréal, San Francisco

En parallèle de la finale régionale, chaque équipe soumet son projet en ligne pour entrer dans la compétition internationale Technovation qui a lieu à San Francisco en juillet. Les meilleurs projets repérés à travers la planète se voient convier à la finale mondiale pour une nouvelle ronde de présentations. En 2016, deux jeunes québécoises de 12 ans s’étaient qualifiées pour défendre leur application, In Da Fridge, qui avait pour objectif de limiter le gaspillage alimentaire.

Technovation Montréal est l’un des partenaires phares du programme Ubisoft Codex. Rassemblant 15 initiatives en collaboration avec 20 partenaires, il vise à développer la relève techno-créative au Québec.

 

Menu