Préparer la relève féminine en technologie avec Technovation Montréal

Créer un projet d’affaires et développer une application mobile en réponse à un besoin dans leur communauté : voici le défi relevé avec succès par les participantes de Technovation Montréal.

Le 15 mai dernier, les 24 équipes de la cohorte 2021 se rassemblaient devant un jury, composé d’entrepreneur·es et d’expert·es en informatique, pour présenter leurs prototypes d’applications mobiles. Un moment unique où les jeunes filles âgées de 10 à 18 ans enfilent leur casquette d’entrepreneures technologiques pour expliquer le fruit de leur travail de ces cinq derniers mois.

À l’issue des présentations, quatre applications ont retenu l’attention du jury :

Womensture, de l’équipe Quintessence Quintet (Grand prix catégorie senior), qui vise à sensibiliser les filles issues de milieux défavorisés en Afrique à l’importance de l’hygiène menstruelle.

Planet pets, de Kawaii chan girls (Grand Prix catégorie junior), qui attire l’attention des enfants sur les espèces en voie de disparition, de manière amusante.

Spectrum, de Mobius (Coup de cœur technologie du jury), qui incite à réfléchir à nos propres impacts environnementaux (pollution numérique, etc)

Ubored?, de SparKL (Coup de cœur du jury), qui permet de diminuer les symptômes dépressifs via des défis quotidiens.

Pour voir les applications c’est par ici !

 J’ai l’impression que je peux vraiment avoir un impact positif sur la prochaine génération de filles en technologie avec Technovation » – Mariya Zinchenko

Parmi les professionnel.les qui accompagnaient les jeunes participantes à l’année, se trouvait Mariya Zinchenko, Développeuse TI au studio de Montréal : « C’était ma deuxième année en tant que mentore pour Technovation. Lorsque je me suis inscrite l’année dernière, je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait ! J’ai commencé à programmer à l’université et je ne pouvais pas imaginer que des étudiantes du secondaire puissent créer une application complète par elles-mêmes. Les filles sont toutes super motivées, et les organisatrices font un excellent travail en planifiant des ateliers pour les mettre sur la bonne voie. »

Une expérience de mentorat qu’elle a pris plaisir à retrouver chaque fin de semaine de janvier à mai :

Ce qui est gratifiant à propos de Technovation, c’est d’être avec le même groupe de filles pendant plusieurs mois. C’est un sentiment particulier de voir mon équipe commencer sans aucune idée de la façon de programmer, et trois mois plus tard, de recevoir leurs questions sur les structures de données. Au début, j’étais nerveuse quant à l’engagement en temps. J’ai fini par attendre avec impatience les ateliers du week-end !

Après Montréal, San Francisco

En parallèle de la finale régionale, les équipes de Montréal et d’Ottawa-Gatineau ont soumis leurs projets au jury du Sommet mondial Technovation. L’événement, qui se tiendra les 12 et 13 août prochains, récompense les meilleures applications en provenance des quatre coins du monde. Aarushi Bhargava, 14 ans, espère bien attirer l’attention de la Silicon Valley avec son application sur la santé mentale.

L’année dernière, son application mobile Oquatic, qui géolocalise les plans d’eau propres à la baignade, s’est hissée jusqu’à la demi-finale mondiale de Technovation. « Vers la fin du projet, on commençait à travailler vers 6 h le matin, et on finissait très tard le soir. J’avais l’école et le travail », raconte Aarushi Bhargava. Découvrez son entrevue ici.

Technovation Montréal est un organisme à but non-lucratif qui vise à réduire le fossé qui existe entre les hommes et les femmes dans le domaine de la technologie. L’initiative encourage les filles à développer leur esprit entrepreneurial, leur leadership, leurs compétences techniques ainsi que leur capacité à générer un impact social positif par le biais de la technologie. Ubisoft Éducation est fier d’appuyer cette initiative depuis 2016.

Menu