Le métier d’Alexandre Audette Génier: programmeur intelligence artificielle

Envie d’en savoir plus sur nos passionnants métiers pour faire votre choix de carrière ?

Dans cette série de trois capsules, plusieurs profils seront mis à l’honneur pour démystifier le quotidien de celles et ceux qui donnent vie à vos jeux et personnages préférés. Découvrez aujourd’hui le témoignage d’Alexandre Audette Génier, programmeur intelligence artificielle chez Ubisoft Montréal.

Peux-tu nous décrire ton travail chez Ubisoft ?

En tant que programmeur intelligence artificielle, ma mission est de programmer les personnages qui ne sont pas contrôlés par les joueurs dans un jeu. On pense par exemple à la police et les piétons, à qui l’on va donner des directives dans le jeu grâce au code.

À quoi ressemble une journée typique ?

En majorité, mes journées sont dédiées à la programmation de nouvelles fonctionnalités pour un personnage guidé par l’intelligence artificielle, par exemple pour aller aider un joueur en détresse. De plus, j’échange beaucoup avec les autres corps de métier impliqués dans le jeu : game designers, animateurs, testeurs et artistes. Avec un game designer, je vais par exemple discuter des règles de sélection à établir pour les différents comportements de l’IA. Donc en résumé, ce que l’on aimerait que l’IA soit capable de faire.

Qu’aimes-tu le plus dans ton travail ?

La combinaison entre la programmation à proprement parler et le fait de pouvoir faire preuve de créativité. Les mondes simulés que nous développons sont très complexes. C’est un sentiment incroyable que d’avoir l’opportunité de participer à leur développement et de voir des millions de personnes jouer avec ce que tu as développé.

Quel est le plus gros défi auquel tu as fait face ?

Honnêtement, dans ce type de métier, ce n’est pas les défis techniques qui manquent ! Nos mondes deviennent de plus en plus grands et de plus en plus élaborés. Le plus important à retenir pour trouver les solutions à ces défis, c’est de travailler en équipe, de rester ouvert d’esprit et de faire preuve d’imagination.

Quel cursus scolaire doit-on choisir pour faire ce métier ?

Il est fortement suggéré d’avoir un BAC en sciences informatiques ou en génie logiciel pour rejoindre l’industrie en tant que programmeur.

Quel a été le moment où tu t’es dit « oui je veux travailler dans le jeu vidéo » ?

Je ne pense pas qu’il y ait eu un moment en particulier. C’est la magie du jeu qui m’a attiré : l’envie de savoir comment les jeux auxquels je jouais étaient faits et comment les personnages se déplaçaient, particulièrement ceux qui n’étaient pas contrôlés par un joueur.

As-tu un conseil à donner à un jeune qui voudrait aussi faire ce métier ?

Plusieurs engins sont disponibles gratuitement en ligne pour le développement de jeux, comme Unreal Engine et Unity. Mon conseil : télécharges-en un et commence à t’amuser avec lui. Essaye de développer un petit jeu ou complète des tutoriels en ligne. Pour la programmation spécifiquement, il n’est jamais trop tôt ou tard pour apprendre comment ça fonctionne. Des sites Internet offrent des petits jeux de programmation de différents niveaux comme codingames.com. Sois curieux, n’aies pas peur d’essayer et d’échouer. Finalement, n’oublie pas que les mathématiques c’est très important !

Envie d’en savoir plus sur les opportunités de carrières chez Ubisoft Montréal? Jetez un coup d’oeil à notre section votre carrière!

Menu