Première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation : se souvenir, mieux comprendre et agir

Le 30 septembre marque la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation au Canada et souligne la traditionnelle Journée du chandail orange qui rendent hommage aux enfants disparus et aux survivants des pensionnats, leurs familles et leurs communautés. Ubisoft dédie cette journée à la réflexion, à s’informer et à faire le point sur ses initiatives.

Montréal, territoire non-cédé

Premièrement, nous tenons à affirmer que les terres sur lesquelles nous vivons font partie du territoire autochtone traditionnel non cédé. Profitons-en pour ajouter un peu de contexte à cette déclaration. Il s’agit d’une recommandation de la Commission de vérité et réconciliation qui, en 2015, a conclu que les déclarations de reconnaissance de territoires non cédés participeraient à « promouvoir un climat de respect et de réconciliation avec les peuples autochtones. » Par exemple, à Montréal, depuis décembre 2017, chaque conseil municipal commence par une déclaration de reconnaissance du territoire non cédé de Tiohtià:ke/ Montréal.

Quelles sont les actions concrètes d’Ubisoft?

C’est avec une très grande humilité que nous tenons à présenter quelques gestes et initiatives qui ont mis à contribution nos équipes, nos communautés et nos joueur·euses afin de contribuer au changement.

Thunderbird et la communauté Nakoda

Il y a quelques mois, une nouvelle opératrice a fait son entrée dans l’alignement de Rainbow 6 Siege : Mina Sky, portant le nom de code « Thunderbird », fière représentante de la communauté autochtone Nakoda, en Saskatchewan. C’est d’ailleurs en étroite collaboration avec des consultantes issues de cette première nation que Thunderbird a pu voir le jour en mai dernier.

 C’est important pour nous qu’un maximum de joueuses et joueurs puissent s’identifier à ce qu’on crée. Et nous tenons à réaliser cela de la bonne manière, en faisant appel à des vrai·es représentant·es de cette diversité. L’aide de ces consultantes est inestimable et je crois qu’elle nous a permis de créer quelque chose d’authentique et dont on peut être très fier·ères », explique Éric Tremblay, producteur.

Rainbow 6 Siege a décidé d’aller plus loin dans son support et sa reconnaissance envers la communauté Nakoda en initiant un don de la part de la marque et de notre studio à la Cegakin Nakoda Nation qui supporte directement la communauté et la pérennité de leur culture.

Indspire et le Sixième Gardien de Rainbow Six Siege

Soulignons aussi le programme Sixième Gardien de Rainbow Six Siege qui consiste à remettre les recettes nettes des ventes d’un pack de jeu à une association caritative. « Grâce à cette initiative, l’équipe du jeu et la communauté de joueur·euses contribuent concrètement et positivement à une cause qui nous tient à coeur. Iels sont très reconnaissant·es de pouvoir faire une différence par l’entremise de leur travail et/ou de leur divertissement! » affirme Eric Pope, développeur sénior de communautés.

Pendant la saison 3 et 4 de l’année 6, les profits nets d’un pack pour Thunderbird seront remis à Indspire, un organisme qui a pour objectif de permettre à tous les étudiants autochtones canadiens d’obtenir un diplôme.

 Nous sommes ravis de cette initiative novatrice en collaboration avec Ubisoft », a indiqué Mike DeGagné, président et chef de la direction d’Indspire. « Il s’agit là d’une manière forte et créative de permettre aux étudiants métis, inuits et des Premières Nations de réaliser leurs rêves grâce à l’éducation. »

Enfin, Eric Pope conclut : « Avec Indspire et la communauté du jeu, nous espérons contribuer à un grand objectif et tirer quelque chose de beau de notre jeu.»

Ubisoft Éducation

Plusieurs partenaires du programme Ubisoft Éducation s’impliquent activement auprès des communautés autochtones en initiant les jeunes à la science et la technologie. Par exemple, l’organisme Fusion Jeunesse, partenaire depuis 2015 d’Ubisoft Éducation, célèbre cette année 11 ans d’engagement auprès des communautés autochtones et Kids Code Jeunesse offre des ateliers de codage gratuits aux jeunes depuis 5 ans.

Ubisoft Éducation propose également une balado sur la réalité virtuelle pour connaitre les réalités des jeunes dans les communautés autochtones avec Kijâtai-Alexandra Veillette-Cheezo vidéaste, artiste XR et impliqué·e avec l’organisme Wapikoni.

 

Pour en apprendre plus sur ce sujet important, nous vous invitons à consulter ces liens :

· Centre national pour la vérité et la réconciliation
· Les autochtones du Québec – Radio-Canada
· Visitez la nouvelle exposition permanente « Voix autochtones d’aujourd’hui : savoir, trauma, résilience » au Musée McCord

Menu