Le métier de Véronique Bouffard: Développeuse de communautés

C’est maintenant au tour de Véronique Bouffard, développeuse de communautés sur Rainbow Six, de nous parler de son métier.

Peux-tu nous décrire ton travail chez Ubisoft?

Mon rôle en tant que développeuse de communautés est à la fois d’agir comme porte-parole des joueurs et du jeu sur lequel je travaille. L’équipe se tourne vers moi pour savoir ce que nos joueurs pensent du jeu ou pour annoncer des nouvelles importantes. Je les aide à identifier ce que la communauté aimerait avoir comme changements. Je suis aussi responsable de faire grandir notre communauté sur les réseaux sociaux que ce soit sur Facebook, Twitch, Snapchat, Discord, YouTube, Twitter ou encore Instagram!

À quoi ressemble une journée typique?

Lorsque j’arrive au travail le matin, la première chose que je fais, c’est rencontrer les gestionnaires de communautés pour qu’ils m’informent des discussions qu’il y a eu sur les réseaux sociaux à propos de notre jeu, la veille.

Je priorise chaque sujet et je partage ensuite cette information à l’équipe qui développe le jeu. Si parmi ces sujets, les joueurs ont remonté des problèmes, nous rassemblons toutes les personnes nécessaires pour discuter de solutions. Je dois ensuite m’assurer que les joueurs sont informés de la solution trouvée.

Dès que j’ai un peu temps, je peux plonger dans différents projets pour la communauté, ces projets prennent plusieurs formes: concours, infographies, live stream, vidéo, etc., ou encore, je planifie des activités avec des streameurs, youtubers et d’autres types de créateurs de contenu pour des événements comme l’E3, le Six Invitational, la Paris Game Week, etc.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton travail ?

C’est un métier où tu dois être stratégique, mais où tu peux également te permettre d’être super créatif. Ce sont deux qualités que j’aime travailler et j’adore le fait que mon métier me permet de le faire au quotidien.

Quel est le plus gros défi auquel tu as fait face ?

Il y a quelques mois, on m’a annoncé que je partais pour le Brésil afin de présenter Roller Champions, le tout nouveau jeu d’Ubisoft! Mon objectif une fois là-bas était de rencontrer les joueurs et les médias pour leur parler de ce jeu qui sortira l’année prochaine.

Ce fut un gros défi pour moi, car j’avais moins de deux semaines pour planifier mon voyage et me préparer pour ces entrevues. Ça ne m’a pas arrêté (et heureusement!), car au final, ç’a été l’une des plus belles expériences de ma carrière. À un tel point que j’ai partagé mon expérience dans une vidéo pour la section jeux vidéo de RDS.

Quel(s) cursus scolaire(s) doit-on choisir pour faire ce métier ?

Je conseillerais une formation en communication, en marketing ou en multimédia.

Pour faire ce métier dans une compagnie de jeux vidéo, il est important de comprendre les différentes étapes nécessaires à la production d’un jeu, c’est donc bien de suivre quelques cours en design de jeux vidéo également, que ce soit dans un certificat ou un D.E.S.S. C’est ce que j’ai fait.

Jette aussi un coup d’œil aux différents Game Jams et inscris-toi avec des amis, il n’y a rien de mieux qu’un peu de pratique pour bien comprendre tout ce que produire un jeu implique!

Quel a été le moment où tu t’es dit « oui je veux travailler dans le jeu vidéo » ? Qui a été ton meilleur modèle / coach à l’époque ?

J’ai eu la certitude que je voulais travailler dans le jeu vidéo lorsque j’ai créé mon premier jeu avec Pixelles. C’était un jeu très simple, mais j’ai adoré chaque étape.

J’ai passé une bonne partie de mon secondaire avec des ami(e)s qui n’aimaient pas trop les jeux vidéo, on en parlait presque jamais. Mon expérience avec Pixelles m’a permis de rencontrer des gens qui partageaient la même passion que moi. Ça m’a fait du bien, c’était un peu comme si une partie de ma personnalité pouvait enfin s’exprimer.

Rebecca Cohen-Palacios, l’une des cofondatrices de Pixelles a été et est encore aujourd’hui une grande inspiration pour moi.

As-tu un conseil à donner à un jeune qui voudrait aussi faire ce métier?

Le meilleur conseil que je pourrais donner serait, je crois, de commencer dès maintenant à créer ou rejoindre une communauté. Voici 3 étapes simples que tu peux suivre si tu veux te lancer.

Étape 1 : Trouve un sujet qui te passionne, ça peut être vraiment n’importe quoi, un jeu vidéo en particulier, le streaming sur Twitch, les chiens, le hockey, peu importe! Mais choisi bien, car ce sujet sera le cœur de ta communauté.

Étape 2 : Une fois que tu as trouvé ton sujet, la deuxième étape consiste à connecter avec d’autres gens qui ont la même passion que toi. Les réseaux sociaux sont plutôt utiles pour ça, tu peux sois rejoindre un groupe existant ou créer ton propre groupe et y inviter des gens.

Étape 3 : Maintenant que c’est fait, ton objectif sera de faire grandir ton groupe et de l’animer. Tu peux y arriver de différentes façons, par exemple, en créant des événements, des rassemblements en ligne ou en personne, ou encore en publiant quelque chose pour les faire rire ou informer, à toi de voir ce qui plaira à ta communauté!

Garde seulement en tête que tout ce que tu publies doit être lié au sujet que tu auras choisi au départ, sinon, ta seule limite c’est ta créativité!

Envie d’en savoir plus sur les opportunités de carrières chez Ubisoft Montréal? Jetez un coup d’oeil à notre section votre carrière!

Menu