Le métier d’Anita Haurie: programmeuse gameplay

C’est au tour d’Anita Haurie, programmeuse gameplay sur Rainbow Six Quarentine, de nous partager en quoi consister son métier et les meilleures manières pour y arriver.

Peux-tu nous décrire ton travail chez Ubisoft?

On peut considérer les programmeurs qui travaillent sur le jeu comme tel comme faisant partie d’un de quatre groupes :

Les programmeurs d’interface utilisateur sont ceux qui travaillent sur les menus et tout ce que tu vois sur ton écran, comme ton radar et le nombre de vies qu’il te reste.

Les programmeurs qui travaillent sur le personnage principal et les contrôles s’occupent de comment les boutons sur ta manette font réagir le personnage principal, comment il marche, court, saute, ou nage.

Les programmeurs intelligence artificielle codent toute la logique pour les personnages que tu ne contrôle pas, comme tes ennemis ou tes alliés.

Finalement, les programmeurs gameplay, comme moi, s’occupent du reste. C’est nous qui créons les systèmes essentiels comme les systèmes d’inventaire, les systèmes qui affectent le jeu comme les systèmes de température ou de jour et de nuit, et tous les items qui jouent un rôle dans le jeu, comme les potions magiques ou les armes. Bref, à peu près tout dans un jeu qui ne tombe pas dans une des trois catégories précédentes tombe du côté des programmeurs gameplay.

À quoi ressemble une journée typique?

Je commence presque toujours ma journée en obtenant la version la plus récente du jeu. C’est-à-dire que je télécharge les changements que tous mes collègues ont effectué sur le jeu depuis la veille. Je dois ensuite compiler tous les changements de code. L’ordinateur doit travailler un certain moment pour faire ça, donc ça me donne le temps de boire mon café et lire mes courriels. Ensuite je peux commencer à travailler. Je vais voir laquelle de mes tâches est classée comme la plus prioritaire et je m’y mets. Ces tâches peuvent être de régler des « bugs » (des problèmes dans le jeu lorsque quelque chose a un comportement indésirable), de retravailler du code pour le rendre plus lisible ou efficace, ou encore d’écrire du code pour ajouter un nouveau fonctionnement au jeu. Je joue beaucoup au jeu en faisant ceci, pour vérifier si mon code fait ce que je veux qu’il fasse et pour m’assurer que mes changements ne créent pas de nouveaux problèmes. Je vais souvent interagir avec des collègues en conception de jeu pour discuter de nouveaux design et avec nos directeurs techniques et nos concepteurs de niveau pour intégrer mes changements de code dans le jeu.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ta job ?

Ce que j’aime le plus de mon travail, c’est de pouvoir voir des résultats tangibles, immédiatement. J’écris du code, je click play dans le jeu, et je peux voir mon travail en action ! Je trouve ça super motivant de pouvoir voir les résultats de mon travail comme ça. Comme j’ai toujours été fan des jeux vidéo, je trouve ça super cool d’écrire du code et de voir les résultats en jeu. Je n’avais jamais vraiment pensé lorsque je jouais, que quelqu’un avait codé tout ce qu’on peut faire dans le jeu et tout ce qui se passe autour de notre personnage, donc je trouve ça super fascinant maintenant d’être une de ces personnes !

Quel cursus scolaire doit-on choisir pour faire ce métier ?

Personnellement, j’ai fait un bac en génie informatique, mais n’importe quel bac qui met l’accent sur la programmation, mène à peu près au même endroit. Je dirais donc que le génie informatique, le génie logiciel, ou les sciences informatiques sont tous des bons choix de bacs pour devenir programmeur de jeux vidéo.

Quel a été le moment où tu t’es dit « oui je veux travailler dans le jeu vidéo » ? Qui a été ton meilleur modèle / coach à l’époque ?

J’ai toujours aimé jouer aux jeux vidéo et j’aime beaucoup programmer. À l’université, je me cherchais un stage en programmation et j’ai vu un poste en tant que programmeur gameplay chez Ubisoft.  Ça me semblait absolument parfait, combinant la programmation et un de mes passes temps favoris. J’ai eu le poste et j’ai su dès ma première journée que c’était exactement ce que je voulais faire. Le travail est super stimulant, je suis entourée de personnes ultra passionnées et talentueuses et je peux travailler sur un produit que j’aime et que j’utilise.

As-tu un conseil à donner à un jeune qui voudrait aussi faire ce métier?

Honnêtement, il faut s’essayer et il faut se pratiquer! Il y a plein de ressources en ligne pour apprendre la programmation et il y a plein de ressources pour apprendre à créer des jeux vidéo. Les tutoriels de moteur de jeux comme Unity sont des excellents points de départ et vraiment le fun!

Envie d’en savoir plus sur les opportunités de carrières chez Ubisoft Montréal? Jetez un coup d’oeil à notre section votre carrière!

Menu