Concours universitaire Ubisoft : de nouveaux talents dans nos studios québécois

La plus récente édition du Concours universitaire Ubisoft s’est clôt en avril dernier avec succès : 166 étudiant·es universitaires de partout au Québec ont développé 21 prototypes de jeux vidéo en 10 semaines, soutenu·es par 42 mentor·es d’Ubisoft. Le Concours fait partie intégrante des efforts d’Ubisoft pour soutenir une prochaine génération de créateurs et créatrices de jeux vidéo plus diversifiée que jamais.

Chaque année, dans cette compétition unique au Canada, les équipes participantes ont l’opportunité de remporter huit prix et un total de 22 000 $ en bourses, ce qui s’ajoute à l’engagement d’Ubisoft d’offrir un minimum de 10 stages ou emplois parmi l’ensemble des participant·es. Cette année, 31 étudiant·es et gradué·es ont rejoint les studios de Montréal, Québec et Saguenay.

Pierre-Olivier Rioux est chef de projet informatique sur la marque Far Cry chez Ubisoft Montréal et cette année, il a invité quatre participant·es au Concours à rejoindre son équipe :

 Les nouvelles recrues universitaires sont allumées, enthousiastes et très compétentes à leur niveau, notamment parce qu’elles ont accès depuis des années à une foule de ressources gratuites, comme des moteurs de jeux. Ceux et celles qui sont passé·es par le Concours universitaire se démarquent encore plus par leur passion pour le jeu vidéo, leur volonté à l’appliquer à des projets concrets et leur détermination : des qualités essentielles pour réussir dans cette compétition comme dans notre industrie.

Depuis les débuts du Concours universitaire, le nombre de femmes qui s’y inscrivent suit une tangente vers le haut, passant de 18 % en 2011 à 30 % en 2021. Cette année, 36 % de tous les postes octroyés aux participant·es ont été comblés par des jeunes femmes qui se sont illustrées lors de la compétition : au studio de Montréal, ce nombre grimpe à 42 %. L’une de ces nouvelles employées est Sophie Raudrant, étudiante à la Maîtrise en informatique, concentration jeux vidéo, à l’Université du Québec à Chicoutimi et nouvelle stagiaire en programmation gameplay dans l’équipe de Pierre-Olivier :

 J’ai toujours su que j’allais travailler dans le jeu vidéo un jour : quand j’ai décidé de devenir ingénieure en informatique, je me suis dit que ce serait sûrement plus amusant de coder un jeu vidéo qu’un projet plus standard. Et mon stage me prouve que j’avais raison ! Dès mon arrivée au studio, on m’a accompagnée au niveau technique bien sûr, mais aussi humain : échanger avec des collègues qui partagent mes intérêts en technologie contribue à mes apprentissages tout comme au plaisir d’effectuer mon travail au quotidien.

Bienvenue à Sophie et aux 30 autres recrues issues du Concours universitaire ! Les trois studios québécois d’Ubisoft sont heureux et fiers de pouvoir compter sur votre talent, votre ouverture et votre créativité, sans oublier vos façons uniques et diverses de voir le monde et de contribuer ainsi au succès de vos nouvelles équipes.

Menu